Fabriquée par CITROËN depuis janvier 1921

Le modèle de type B5. C'est le chassis qui équipera les taxi citroen.Ceux - ci ne sont donc pas des B2 à part entière.Le type B5 à été présenté aux mines avant le type B2, plutôt bizarre non ?.Le chassis et renforcé.Son moteur équipera la Type A sport Spécial avec une culasse non Citroën.

COUPE CHAUFFEUR LANDAULET
Taxi landaulet
Coupé chauffeur

CATEGORIE :

-          Appellation commerciale 10 Hp landaulet – Taxi -          Classification administrative : Voiture

MOTEUR 4 CYLINDRES :

-          Puissance administrative nominale : 9cv-          Nature 4-temps, à essence, pétrole, benzol, alcool carburé-          Alésage : 68 mm-          Course : 100 mn-          Cylindrée : 1452 cm3-          Nombre de tours : 1300/min( vitesse maximum : 33trs/s)-          Allumage électrique par magnéto haute tension actionnée par le moteur-          Batterie 6 volts d’une capacité de 45 a/h . dynamo à conjoncteur / avance fixe-          Refroidissement par circulation d’eau avec radiateur à ailettes formant thermosiphon-          Echappement : 130 mm de diamètre et 400 mn de longueur, le diamètre du tube de sortie est de 28 * 30

EMBRAYAGE ET BOITE DE VITESSE :

-          L’embrayage est du type à disque plat recouvert sur ses deux faces d’une garniture spéciale. Il est commandé par une pédale placée devant le pied gauche.-          La boite est du type à prise direct et baladeurs, elle comporte 3 vitesses avant et une marche arrière.-          Nombre de dents des roues d’engrenage : 16 x30 pour la 1er – 22 x 24 pour la 2eme -17 x 29 pour le renvoi-          La marche arrière est obtenue par un pignon toujours en prise avec une denture ménagée sur l’arbre de déboulement. Le baladeur de 1er vitesse, dans sa course extrême vient engrener avec ce pignon intermédiaire.

TRANSMISSION DU MOUVEMENT AUX ROUES :

    Celle – ci se fait par arbre, avec un joint de cardan à chaque extrémité-          Ce joint est du type flexible.PONT ARRIERRE :-          Les engrenages coniques ont 9 x 50 dents.-          La liaison du pont au châssis est assurée de la façon suivante : de chaque coté du châssis sont disposés 2 ressorts de suspensions semblables, placés à une certaine distance l’un et l’autre. Ces ressorts ont l’une de leur extrémité serrée par des boulons sur une main solidement fixée au châssis. les 4 ressorts résistent au couple de réaction et assurent la poussée. LE différentiel est à pignon satellites coniques.les roues sont montées à cône sur les extrémités des arbres de différentiel.

FREINAGE :

-          1° Frein agissant sur le différentiel, placé sur l’arbre à la sortie de la boite de vitesses et sur les roues avant, par l’intermédiaire d’un palonnier compensateur. Le s tambour de frein ont un diamètre de 225 mm . deux segments intérieurs extensibles de 40 mm de large recouvert de garniture spéciale.-    2° Frein sur roues arrière du même type que le précédent. Commandé par le levier de frein à main, placé sur le couvercle de boite de vitesses. Un verrou s’engageant  dans le secteur denté peut maintenir le frein plus ou moins serré.-          Rapport des bras de levier : frein sur roues avant = 28/1, frein sur différentiel : 16,5/1, freins sur roues arrière =56/1-          Tous ces freins serrent aussi bien en arrière qu’en avant.

DIRECTION :

-          Elle est commandée par un volant à axe incliné et est du type à vis sans fin qui actionne un secteur denté, le mouvement de ce secteur provoquant le déplacement des roues par l’intermédiaire de leviers et de billes. Le volant se déplaçant de 320° produit un déplacement des roues de 37° pour le braquage dans les deux sens. La direction  est à volonté, à la droite ou à la gauche du véhicule. Les leviers de changement de vitesse ou de frein sont au milieu.POIDS ET ROUES :-          Poids  approximatif à vide : 980 Kg-          Poids avec passagers : 1380 Kg (530kg sur l’avant et 850 Kg sur l’arrière )-          Diamètre des roues motrices : 765. 

VITESSE :

-          Pour 2000 tr/min : -          1er vitesse - 2° vitesse - 3° vitesse -          14,60 km/h – 25.00 km/h –46.20 km/h 

Présenté aux mines et acceptation : 31 décembre 1920

Forme torpédo avec deux portes montées sur charnières invisibles.

Sièges avant à deux places .

Quatres places à l'intérieur dont 2 encastées dans la garniture.

Ailes et bavolets noirs en tôle émaillée au four, bajous aux quatre ailes.

Marchepieds en aluminium avec nervures polies,deux lanternes à essence placées au pied de caisse.

Porte phares réglable avec barre d'acouplement nickelée, phares de route nickelés avec dispositif de mise en veilleuse pour l'éclairage de ville.

Garniture intérieure en drap de luxe avec galons assortis, tapis brosse à l'avant, tapis moquette à l'arrière.

Tendelet en toile caoutchoutée abritant les places à l'avant.

Frise en ébinisterie sur les portes, cantine en acajou, marquetterie et maroquin avec miroir, cendrier, montre, carnet étui 2 flacons.

Plafonnier électrique, avertisseur électrique de route, compteurkilométrique,porte roue à l'arrière avec roue de rechange garnie.

Ammortisseurs  à l'arrière.

Vidéos de 10HP au hasard du net

Aller au haut