N'hésitez pas à recenser votre véhicule, si ce n'est déjà fait : Recensez votre véhicule ici

B12 torpédo tourisme

Faites nous suivre vos restaurations

Modérateurs : schum22, Citron

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

B12 torpédo tourisme

Message par douve » 25 juin 2013, 21:09

Bonjour,

Voici une présentation de la B12 torpédo que je viens d’acquérir auprès de Christophe (vlnc1961 sur ce forum).
Nous allons former une association originale puisque nous avons décidé de la restaurer ensemble.
Je vais profiter de son expérience dans cette aventure.

D’abord les photos …
Photo1.jpg
Photo2.jpg
Photo3.jpg
Photo5.jpg
Photo6.jpg
Photo7.jpg
Photo8.jpg
Photo9.jpg
Pièces jointes
Photo4.jpg
Photo9.jpg
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 25 juin 2013, 21:12

… Et maintenant les explications :

Identification
C’est une B12 modèle torpédo commercial, numéro de série 179684 donc probablement de 1926.
A vérifier ultérieurement auprès du conservatoire Citroën.
Elle porte son immatriculation de 1965 dans le Bas-Rhin, son département d’origine.

Moteur
Il est complètement démonté. Ce sera notre premier chantier.
Nous allons prochainement regarder l’état des pièces de manière approfondie, mais à première vue :
Vilebrequin dans les cotes d’usure. Paliers fournis à mettre à la cote.
Si tout va bien, le bloc cylindres devrait pouvoir accueillir les pistons de la B12 de Christophe (chance)
Le carter supérieur semble avoir été réparé suite à la casse d’une bielle. D’ailleurs l’une des 4 bielles est différente des autres. Nous verrons s’il faut changer le carter supérieur.
Soupapes, sièges de soupapes, ressorts : tout est à réviser.

Pièces mécaniques manquantes :
Radiateur (et peut-être une calandre), carburateur, ventilateur 4 pales, échappement bien sûr, poulie de renvoi du compteur.

Châssis
Refait il y a une dizaine d’années, de même que le pont, les suspensions et les freins. Nous réviserons quand même le tout. Ah oui tous les graisseurs ont été remplacés par des vis.

Electricité
Dynamo à réviser
Magnéto à faire réviser
Tout le faisceau à faire.
Phares à rénover, je ne me souviens plus si j’ai vu la barre d’écartement.

Roues
Pas d’origine, pneus OK pour la durée de la restauration. Nous les changerons avant de prendre la route donc pas dans l’immédiat…

Carrosserie
Pas folichonne à première vue. Mais de près elle semble tout à fait récupérable.
La caisse est correcte, la rouille n’a pas encore mangé toute la peinture verte d’origine.
Les ailes sont correctes mais nécessiteront un redressage, voire remplacements de tôle ponctuels.
Pontons et coffres et HS. Marchepieds absents.
Tôle englobant la plaque d’immatriculation avant à refaire.
Un peu de perforation en bas du tablier.

Sellerie Capote
Sellerie et garnitures à refaire entièrement car absentes.
Arceaux de capote complets, ne manque qu’un écrou en étoile sur une attache capote arrière.
Capote à refaire bien entendu !

Accessoires
Manque toute l’instrumentation, la jante du volant, le pommeau, les poignées intérieures.
Baie de pare-brise complète, pare-brise manquant
Plein de pièces à nickeler !

Objectif
Nous voilà partis pour plusieurs années, environ 3.
D’abord nous commençons par la mécanique, le châssis.
Puis la carrosserie noire, la caisse.
Enfin les pneus, la sellerie, capote et accessoires qui manqueront encore.

J'ai du faire le tour, mais si vous avez des questions ...
A suivre
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 03 oct. 2013, 22:51

Bonsoir à tous,

2 ou 3 détails m'interpellent sur ma torpédo, et j'aurais besoin de vos connaissances des points de détail :

Support de roue de secours arrière sur châssis tout acier.
J'ai l'impression que les B12 pouvaient l'avoir ou pas.
Support sur les conduites intérieures et torpédo standard/luxe
Pas de support (puisque sur le côté) sur torpédo commercial.

Tableau de bord
avec emplacement d'un compteur alors que sur torpédo commercial n'était pas équipé (a pu être rajouté)

Habillage en simili façon losange + cordage au dos de la banquette avant.
Est-ce que cela existait sur les torpédo commerciales ? N'était-ce pas comme sur les C4 par exemple avec des buttoirs en bois à la place de cet habillage cossu ?

Découpe du hayon
Est-ce conforme à une torpédo commerciale ? notamment les points de verrouillage, les charnières, ...

J'ajoute pour terminer que la couleur d'origine semble être le vert sapin, donc cela correspondrait à une torpédo commerciale...

Vous l'aurez compris je me demande si ce n'est pas une torpédo standard avec découpe ultérieure de l'arrière.
Le but étant de respecter l'origine.

j'ai aussi la possibilité de consulter le conservatoire Citroën avec le n° de série.

Si vous avez des pistes ... Merci par avance

David
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
schum22
Administrateur - Site Admin
Messages : 2190
Inscription : 17 nov. 2006, 09:23
Véhicule(s) 10HP : B14 Torpédo commercial
Localisation : Côtes du Nord

Re: B12 torpédo commercial

Message par schum22 » 03 oct. 2013, 23:29

Pour répondre rapidement (mais pas forcément avec exactitude) sur la B14 commerciale ni les charnières ni les verrous ne sont les mêmes.
Seb
Administrateur du Forum 10hp
B14F Torpédo Commercial 1927

TVA : Trégor Véhicules Anciens https://www.assotva.fr

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 415
Inscription : 17 mars 2007, 19:08
Localisation : 95

Re: B12 torpédo commercial

Message par Henri » 04 oct. 2013, 08:35

Bonjour,

Beaucoup de torpédos "standard ou luxe" ont été , en effet, transformés en torpédos commerciaux, pendant et surtout après la guerre, pour obtenir des tjckets d' essence, au titre de véhicules utilitaires ... (le mien en fait partie).

La manière la plus rapide de les identifier est de compter le nombre de lames par groupe de ressorts à l' arrière. Les Standards en ont 7 ou 8 par groupe ; les commerciaux 11 ou 12 .
Les Commerciaux avaient aussi des renforts, près du hayon, au niveau des ailes arrières . Les faux- commerciaux sont souvent fissurés à cet endroit.

Cordialement,

Henri.

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 415
Inscription : 17 mars 2007, 19:08
Localisation : 95

Re: B12 torpédo commercial

Message par Henri » 04 oct. 2013, 09:57

Re- bonjour,

Dans le cas précis de cette voiture, la présence du caisson, support de roue de secours, riveté sur la traverse arrière du châssis, indique qu' il s' agit d' un torpédo transformé en commercial, (comme le mien) car il serait impossible d' ouvrir le hayon avec la roue de secours fixée à l' arrière.

Il semble donc préférable de (re) souder le hayon, pour redonner de la rigidité à la carrosserie. Ceci dit, chacun fait comme il veut.
CDLT,

Henri.

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 04 oct. 2013, 10:09

Bonjour Shum22 et Henri,

Merci beaucoup pour vos réponses.
Je vais compter les lames et je vous tiens au courant.

David
B12 torpédo en cours de renaissance...

vlnc1962
Messages : 360
Inscription : 01 déc. 2009, 16:48
Localisation : montluel

Re: B12 torpédo commercial

Message par vlnc1962 » 04 oct. 2013, 10:31

Il y a 12 lames arrieres par groupe sur la torpedo de douve ce qui semble correspondre à une commerciale

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 04 oct. 2013, 12:45

Bonjour Christophe,

Merci pour l'info !

Visiblement c'est difficile de se baser sur les accessoires et la présence d'un hayon pour dire avec certitude quelle version de torpédo c'était (commerciale ou "tourisme")
Par contre le nb de lames doit être imparable non ?

Ta conduite intérieure doit comporter 7 ou 8 lames par paquet.
Du coup la fusion de ton châssis avec ma caisse de torpédo va donner :
- Soit une torpédo commerciale avec suspension type "tourisme" à 7/8 lames.
- Soit une torpédo standard alors que c'était une commerciale à la base.
Dans les 2 cas ce n'est pas authentique...

Qu'en pensez-vous ?

David
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 415
Inscription : 17 mars 2007, 19:08
Localisation : 95

Re: B12 torpédo commercial

Message par Henri » 04 oct. 2013, 13:56

Bonjour,

Nous arrivons là, effectivement, à la limite des possibilités d' identification dont nous disposons .
Le numéro de série (dans les 179 000), situe la voiture en toute fin de commercialisation, (1927) et sans doute après la fin de production. (les châssis de B 12 ne sont pas numérotés).
En 86 ans, l' auto a du subir beaucoup de modifications ...
Le Conservatoire Citroen peut donner des informations, à condition que le moteur soit celui d' origine, puisqu'il commence, je crois, les recherches par le numéro de moteur.
Il est possible également, que l' on ait renforcé la suspension arrière lors d' une éventuelle transformation.
Il faut préciser que la 10 HP est un peu comme une boîte de " Méccano " ; on peut tout changer, tout modifier ! C' est aussi ce qui est sympa .

Comme je ne vois pas de renforts de carrosserie et vu le tableau de bord et le caisson arrière, je penche toujours pour un faux commercial... mais il faudrait voir vraiment la voiture.
A +,

Henri.

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 04 oct. 2013, 15:39

Merci beaucoup Henri.

Nous regarderons de près avec Christophe, et vous tiendrons au courant.
(photos à venir après une journée de travail sur les B12 prévue le 12 octobre)
L'idée est bonne de relever le n° de moteur (s'il est d'origine) et de faire appel au conservatoire.

David
B12 torpédo en cours de renaissance...

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 12 oct. 2013, 14:23

La météo d'aujourd'hui, plus qu'automnale, nous a poussés à annuler l'opération sablage prévue en extérieur :cry: ...
A priori c'est trop tard pour cette année, on remet ça au printemps !
D'ici là nous allons nous consacrer aux nombreuses bricoles qui restent à faire sur le moteur/châssis.
Dernière édition par douve le 12 oct. 2013, 22:14, édité 1 fois.
B12 torpédo en cours de renaissance...

fonfon
Messages : 395
Inscription : 12 avr. 2013, 23:56
Véhicule(s) 10HP : B14G 6 glaces 1928, B14F utilitaire 1927
Localisation : nord gironde

Re: B12 torpédo commercial

Message par fonfon » 12 oct. 2013, 16:10

sage décision de reporter le sablage.
pense aussi à surveiller l'hygrométrie, même si il ne pleut pas l'air peut être saturé d'humidité et favoriser une reprise de la rouille en quelques heures seulement.
il y a aussi de belles journées en hiver qui permettent de faire un sablage sans risque.

emlaserve
Messages : 425
Inscription : 05 janv. 2008, 21:22
Localisation : 42
Contact :

Re: B12 torpédo commercial

Message par emlaserve » 13 oct. 2013, 21:18

Bonsoir

A savoir il y a souvent moins d'humidité dans l'air en hiver par beau temps en rapport à l'été ou le soleil chauffe la terre et favorise l'évaporation de l'eau contenue dedans donc pour le sablage l'hiver va bien pour cette opération.
Visitez mon blog sur la resto d'une Mathis
https://emlaserve.skyrock.com/

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 480
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: B12 torpédo commercial

Message par douve » 13 oct. 2013, 21:42

Bonsoir
Merci pour vos conseils.
Faut-il une t° minimale pour appliquer l'apprêt phosphatant ?
B12 torpédo en cours de renaissance...

Répondre