N'hésitez pas à recenser votre véhicule, si ce n'est déjà fait : Recensez votre véhicule ici

Fin de restauration d'une B14F de 1928

Faites nous suivre vos restaurations

Modérateurs : schum22, Citron

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 16 avr. 2014, 01:39

Le sujet que j'avais ouvert dans la section "Vos 10HP" ayant un peu dérivé vers un journal de restauration, j'ouvre un nouveau sujet ici.

Nous sommes actuellement en train de remonter l'ensemble des freins.
Nous avons fait refaire à l'identique les câbles dans une câblerie réputée : ils nous ont garanti une précision de l'ordre de 1 à 2 mm : ce qui devrait être largement suffisant et est certainement supérieur à ce que nous aurions pu obtenir si on avait fait le boulot nous même avec des serres-câbles duplexes.

Nous devons reprendre également les réglages des leviers de commandes des freins avant : visiblement ils ont été décalés par le passé, de manière dysimétrique entre la gauche et la droite.
Avec des freins regarnis nous avions un freinage "en continu" lorsqu'ils étaient en position relâchée. Bref, rien de grave mais des petits détails à revoir.

Ca et une fuite au niveau du carburateur (cfr le sujet dans la section mécanique)

Nous ne voulons pas nous précipiter mais on nous a demandé si il était possible que la voiture soit opérationnel fin mai pour le mariage d'un membre de notre famille. C'est long et court à la fois si on rencontre l'un ou l'autre soucis de mise au point. On verra bien.

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 17 avr. 2014, 23:04

Fin du remontage des freins ce soir, premiers réglages plutôt approximatif et première sortie.

Plusieurs points positifs : le moteur tourne nettement plus rond après réglage de l'allumage et réglage du carburateur: c'était la première fois qu'on passe la troisième

Au niveau des freins, il reste pas mal de réglages : au départ, on avait un léger freinage sur deux des roues même avec les leviers relâchés au maximum.
Sur une des deux, cela semble régler après avoir freiné quelques fois mais il nous reste encore un léger freinage sur une des roues arrières.
Et pas suffisamment de freinage sur les autres roues: nous allons devoir notamment re-modifier le réglage des biellettes qui commandent les freins sur les roues avant

Heureusement, nous avons la possibilité de faire passer la voiture sur un banc à rouleau ce qui nous permettra de vérifier et d'affiner les réglages.
J'espère qu'on ne va pas devoir passer par une rectification des tambours.

On progresse, lentement mais surement.

Avatar de l’utilisateur
schum22
Administrateur - Site Admin
Messages : 2185
Inscription : 17 nov. 2006, 09:23
Véhicule(s) 10HP : B14 Torpédo commercial
Localisation : Côtes du Nord

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par schum22 » 18 avr. 2014, 09:06

Pas de banc à rouleaux pour une voiture à câbles!
Seb
Administrateur du Forum 10hp
B14F Torpédo Commercial 1927

TVA : Trégor Véhicules Anciens https://www.assotva.fr

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 18 avr. 2014, 09:27

Ha bon ? pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
schum22
Administrateur - Site Admin
Messages : 2185
Inscription : 17 nov. 2006, 09:23
Véhicule(s) 10HP : B14 Torpédo commercial
Localisation : Côtes du Nord

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par schum22 » 18 avr. 2014, 11:01

C'est un peu trop violent et non nécessaire pour le CT.
Seb
Administrateur du Forum 10hp
B14F Torpédo Commercial 1927

TVA : Trégor Véhicules Anciens https://www.assotva.fr

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 18 avr. 2014, 13:53

Pour le contrôle technique nous en sommes en effet dispensé aussi chez nous en Beligique.

Maintenant comme nous avons quand même accès à un banc à rouleau à 200m du hangar où est la voiture on est quand même tenté de l'y faire passer pour valider les réglages par la suite.

En parlant de réglage, j'ai été surpris par la sensibilité de ceux-ci: juste quelques tours sur les vis papillons de réglage peuvent faire une grosse différence.

Avatar de l’utilisateur
schum22
Administrateur - Site Admin
Messages : 2185
Inscription : 17 nov. 2006, 09:23
Véhicule(s) 10HP : B14 Torpédo commercial
Localisation : Côtes du Nord

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par schum22 » 18 avr. 2014, 15:54

La notice d'époque dit : "si votre passager est brusquement éjecté, desserrez légèrement les vis...".
Seb
Administrateur du Forum 10hp
B14F Torpédo Commercial 1927

TVA : Trégor Véhicules Anciens https://www.assotva.fr

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 18 avr. 2014, 17:02

Oui, j'ai lu ça aussi : "si on est projeté en avant" :D Ce genre de passage rend savoureuse la lecture de ces documents d'époque qui restent définitivement une référence.

Je sens qu'on va pas mal chipoter pour régler ces freins ;-)
Dernière édition par iclo le 21 avr. 2014, 21:18, édité 1 fois.

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 21 avr. 2014, 21:17

Week-end prolongé passé à fignoler des détails:

- Une petite fuite d'essence à la sortie du réservoir,
- Changement d'ampoules de phares: nous avions encore des ampoules jaunes qu'on aurait bien voulu garder pour le côté rétro, mais les ampoules étaient fatiguées et difficile de se fournir en 6volts jaunes.
- Réglages des freins.
- Réparer un faux contact dans un clignotant.
Et quelques tours de roues pour tester tout ça.

On commence tout doucement à se dire qu'on va pouvoir tenter le passage au contrôle technique pour l'immatriculation en catégorie ancêtre.

Et là, nouvelle question/problème : par chez nous, il est impératif d'avoir un numéro de chassis "frappé directement sur le chassis" et nous n'avons rien trouvé qui s'en rapproche. J'ignore même si il y avait un numéro de chassis à l'époque ? En tout cas il ne figure pas sur le certificat d'immatriculation des années 70 quand la voiture est arrivée dans la famille et a été immatriculée en France.
Si il y avait bien un numéro de châssis en 1928, je me demande quel pourrait-en être le format pour une B14F de 1928 et surtout à quel emplacement ?

Et comme la voiture a été entièrement re-carossée, il n'y a pas/plus de plaque au niveau de la caisse: juste un numéro de moteur sur une plaquette fixée sur une des pattes de fixation.

fonfon
Messages : 395
Inscription : 12 avr. 2013, 23:56
Véhicule(s) 10HP : B14G 6 glaces 1928, B14F utilitaire 1927
Localisation : nord gironde

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par fonfon » 21 avr. 2014, 22:28

les ampoules de phares étaient blanches à l'origine, le passage obligatoire aux ampoules jaunes est postérieur (il faut que je retrouve dans mes bouquins).
(trouvé) pour les ampoules jaunes, c'est un arrêté de 1936 concernant les véhicules mis en circulation à partir du 1er avril 1937 et appliqué à l'ensemble du parc automobile français le 1er janvier 1939.

d'origine il n'y a pas de numéros frappés sur le châssis, sauf selon le conservatoire citroen certains modèles export (dans une poutre du châssis à coté du moteur ou sur la traverse arrière).
le numéro de châssis se trouve sur une plaque fixée sur le plancher bois aux pieds du passager, le format est xxx xxx c'est le numéro de série de ta carte grise.
Dernière édition par fonfon le 21 avr. 2014, 23:44, édité 2 fois.

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 21 avr. 2014, 22:52

Pour les ampoules jaunes, c'est plus par "nostalgie familiale" qu'autre chose: quand cette voiture est entrée dans la famille il y a 40 ans, elle a été dotée d'ampoules jaunes comme c'était l'usage réglementaire à l'époque. Mon paternel aurait aimé conserver des ampoules identiques pour cette raison.

On a d'ailleurs tenté de restaurer la voiture tout en lui conservant l'apparence qu'elle avait il y a 40 ans : quitte à ne pas tout restaurer 100% d'époque.
Mais comme toute la carrosserie s'est avérée avoir été réalisée par un carrossier local en petite série, il n'y avait pas vraiment de référence "d'origine": ou alors il aurait fallu ne garder que le châssis et chercher une caisse "made in Citroen", ce qui n'était l'objectif poursuivi.

Merci pour les renseignements concernant le numéro de chassis: reste à voir ce qu'on va nous répondre que le numéro n'est pas "manquant" mais n'a jamais exister.
Je sens que ça va être "drôle"

fonfon
Messages : 395
Inscription : 12 avr. 2013, 23:56
Véhicule(s) 10HP : B14G 6 glaces 1928, B14F utilitaire 1927
Localisation : nord gironde

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par fonfon » 21 avr. 2014, 23:58

concernant la belgique les véhicules qui y étaient exportés recevaient une frappe à froid du numéro de série, à voir si la législation l'impose absolument tu risques d'être recalé...
ces numéros sont peut être présents, sinon fais les frapper chez un carrossier si c'est absolument nécessaire..

pour ta carrosserie ça aurait été vraiment dommage de ne pas la conserver telle que, elle fait partie de la mémoire de l'artisanat local et c'est peut être la seule b14 survivante de cette petite série.
alors à conserver à tout prix et pas de hot rod hein ! :mrgreen:

iclo
Messages : 269
Inscription : 11 févr. 2013, 23:34
Véhicule(s) 10HP : B14 1928
Localisation : Belgique

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par iclo » 29 avr. 2014, 13:08

Et bien on s'est fait recaler ce matin, par un "chef de station" de contrôle technique qui affirme qu'il y avait des numéros de chassis sur les voitures produites et immatriculées en France en 1928.
Il n'y a rien voulu entendre ni même nous expliquer son raisonnement.

Visiblement, il veut nous imposer une procédure de plusieurs mois pour obtenir le droit de frapper un numéro de chassis "neuf" : 4 mois de délais de rendez-vous : il y a en tout et pour tout DEUX préposés habilités pour frapper un numéro de chassis dans toute la Belgique: un pour la partie francophone et un pour la partie flamande.

Et mauvaise nouvelle: l'embrayage devient mou: malgré un réglage maximum de la tige fileté qui vient commandé le mécanisme la pédale devient mole et on a commencé à avoir du mal à passer les vitesses. Le disque a été reganis en échange standard il y a quelques mois.
Je me demande d'où peut provenir le problème....

Bref, c'était pas une bonne journée...

Avatar de l’utilisateur
schum22
Administrateur - Site Admin
Messages : 2185
Inscription : 17 nov. 2006, 09:23
Véhicule(s) 10HP : B14 Torpédo commercial
Localisation : Côtes du Nord

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par schum22 » 29 avr. 2014, 13:33

Encore un contrôleur pas compétent, ce sont des fonctionnaires chez vous en Belgique?
Si non il faut aller en voir un autre, tu as surement des autos modernes à passer et je pense si c'est comme en France que l'offre de centre est plus importante que la demande...
Seb
Administrateur du Forum 10hp
B14F Torpédo Commercial 1927

TVA : Trégor Véhicules Anciens https://www.assotva.fr

fonfon
Messages : 395
Inscription : 12 avr. 2013, 23:56
Véhicule(s) 10HP : B14G 6 glaces 1928, B14F utilitaire 1927
Localisation : nord gironde

Re: Fin de restauration d'une B14F de 1928

Message par fonfon » 29 avr. 2014, 17:58

les véhicules destinés au marché français n'ont pas de numéro de série gravés sur le châssis en 1928... point barre.
sur les véhicules destinés à l’export de certains pays un numéro était bien gravé.
contactes le conservatoire citroen, ils sont vraiment sympas et je suis sûr qu'ils ont déjà étés confrontés à ce genre d'hurluberlus, ils auront certainement une solution à te soumettre.
une personne incompétente ne peut pas à elle seule affirmer une telle erreur sans raison valable.

Répondre