N'hésitez pas à recenser votre véhicule, si ce n'est déjà fait : Recensez votre véhicule ici

FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Faites nous suivre vos restaurations

Modérateurs : schum22, Citron

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 28 oct. 2017, 17:41

Chic! Chic! j'ai enfin les faisceaux!
100_6576.JPG
Enfin quand je dis les faisceaux, de quoi les faire en tout cas. Un peu d'huile de coude.
100_6574.JPG
Découpage des ailettes. Déjà quatre!.... Plus que 232...

Perçage des passages de tubes. Un outil sur mesure s'impose.
100_6578.JPG
100_6579.JPG

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 28 oct. 2017, 17:49

Quelques réglages sont nécessaires
100_6577.JPG
Mauvais centrage accompagné de découpes irrégulières
100_6580.JPG
Arrachement à l'emboutissage dû à un outil trop gros.
100_6581.JPG
Un pré-perçage est nécessaire afin de limiter la hauteur des dents et centrer la découpe.
100_6582.JPG

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 495
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par douve » 01 nov. 2017, 18:46

La Franken-B2 a passé un bon Halloween ??
David
B12 torpédo en cours de renaissance...

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 02 nov. 2017, 17:35

Clair!!
On a fait une déco vachement gore avec des pistons qui traversent une culasse et plein de fausse huile coulant partout!
Et on a invité des copains : méhari-garou, van-pire, et zombie-deuch.
On a tellement ri qu'on a failli couler une bielle... :lol:

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 06 nov. 2017, 18:06

Bon. La production des ailettes a commencé. D'abord un pré-perçage par série de dix plaques à 2,5mm.
Puis emboutissage.
100_6620.jpg
Grâce à l'emboutisseur dernière génération:
100_6621.jpg
Cherchez l'erreur....

Une petite prise de perf : Je suis à 6min 40 pour une plaque, soit 37 trous.
Bon j'étais pas à fond. Il reste des points à rectifier : fluidité du mouvement, restreindre l'amplitude verticale au strict minimum...
Déjà cinq de faites. Plus que 235...

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 11 nov. 2017, 18:37

Origine d'un mal de crâne
maldecrane.JPG

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 24 nov. 2017, 13:21

Un inscrit m'a contacté en mp pour m'avouer l'inavouable : lui aussi travaille à la reconstruction de son radiateur.
AHHHHHHHHH. J'avoue m'être senti un peu seul sur ce coup. Merci!
Entre temps, mon stock d'ailettes embouties a augmenté. J'en ai une vingtaine, je vais me pencher sur la suite avant de bouffer mon rab d'alu.

Avatar de l’utilisateur
douve
Messages : 495
Inscription : 20 nov. 2012, 15:26
Véhicule(s) 10HP : B12 torpédo
Localisation : Bron (69)

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par douve » 24 nov. 2017, 22:25

jacques33 a écrit :
11 nov. 2017, 18:37
Origine d'un mal de crâne
maldecrane.JPG
Belle analyse :lol:
B12 torpédo en cours de renaissance...

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 25 nov. 2017, 17:16

Et donc préparation des fonds à partir d'une plaque de laiton en 15/10. Traçage et perçage. Faut vaguement que tout ça, fonds, ailettes et tubes soient alignés dans un souci d'esthétisme. Et aussi d'étanchéité!
J'aurai bien mis une photo mais elle ne passe plus. Vu qu'elle doit faire 0 ko. ça fait pas lourd.

corail01
Messages : 24
Inscription : 24 oct. 2015, 21:32
Véhicule(s) 10HP : B2 torpédo

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par corail01 » 25 nov. 2017, 18:26

Quand tu parles de fond, c'est la partie supérieure de la boite à eau inférieure?

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 26 nov. 2017, 09:41

C'est ça. C'est également la partie inférieure de la boite supérieure. En fait il y a deux fonds. C'est les zones planes où entrent les tubes des faisceaux.

LamotteBM
Messages : 17
Inscription : 26 nov. 2015, 10:30
Véhicule(s) 10HP : Type A

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par LamotteBM » 26 nov. 2017, 17:46

Beau chantier, bravo :P , je n'ai pas encore entamé la restauration d'une cousine…une type A n°3829
Quel type de caisse vas tu remonter :?:
Pièces jointes
Capture d’écran 2017-11-26 à 17.44.18.png

athel
Messages : 261
Inscription : 14 janv. 2007, 10:44
Localisation : 29

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par athel » 26 nov. 2017, 20:03

Cher Lefuneste,

Loin de moi l'outrecuidance de dispenser, et dix panser, des leçons, mais les larmes me viennent aux yeux comme a d'autres l'acnée juvénile, qui si celle ci est bien loin, mais n'en reste pas moins un souvenir pénible a tant de jouvenceaux a l'adolescence longue comme des études de séminariste.
Je suis le post en question, comme une série Colombesques, de ce retour, dit incertain.
Vouloir attaquer la fabrication du radiateur de ladite presque centenaire, risque d'en faire une Jeanne Calmant de l'automobile, qui lassant ses héritiers, en a emplit des cercueils, voir se retrouver elle même heritiere de ses descendants, ce qui n'est jamais bon signe...

Bon, tout me laisse a penser, que ce travail de Sysiphe, qui s'il n'en est pas moins méritoire est néanmoins un tantisoit Penelopesque.
Il serait sage et judicieux, de combiner anniversaire, Noël, petite souris, fêtes diverses, souscription nationale, loto, afin de se payer la réfection dudit machin auprès de gens équipés pour, qui en échange de sommes certes rondelettes, limitent l'apparition de cheveux blancs a l'heureux propriétaire de l'objet en question en lui rendant d'une passoire a nouilles un truc étanche et propre a l'usage initial, a savoir, tempérer (et non refroidir...) le non-bouillant alors engin propulseur, évitant ainsi salade de bielles et soupe-ape.
Ce n'est pas si cher, et vu le boulot que demande ces vieilles choses, on a autre chose a faire pour les remettre sur la route que du macramé de cuivre. Non que je désapprouve l’artisanat et les causes perdues, mais bon, comme personne n'a l'air décidé a en parler, depuis que ça dure, je me lance....
C'est joli, mais je pense que c'est une perte sèche de temps. on est deja bien assez emmerde avec le reste, pour s'enlever parfois quelques graviers du sabot, quelques clous du pneu et quelques épines (de ch'val) du pied pour ne pas en plus s'en rajouter pour le feune.

Après, si c'est une pure passion, rien a dire...

Sinon, techniquement:
- pourquoi ne pas percer tout un paquet de lames en même temps, genre bien serrées entre des cales de bois? ( une bonne colonne, une bonne mèche et zou, cinquante ou cent d'un coup), je pense d'ailleurs que ainsi les trous serait plus propres et sans bavures, parce-que la , en plus de ta jeunesse, a voir les photos, tu va y laisser toutes tes empreintes digitales.
- comment comptes tu enfiler tout ça sur tes tubes, a intervalles réguliers ?
- comment être certain que la connexion tube/lame se fasse bien afin que l’échange thermique soit optimal et la régulation de température efficace ?

Bref, voila un moment que cette aventure m'interpelle...
et je trouverais dommage que l'enthousiasme que j'y ai vu jusqu'a présent se fasse bananer par ce travail de professionnel d’élargissement des voies de la mouche.


Talon, un voisin qui vous veut du bien.

ps: merci Greg.

labise
athel ( en long, lent, mais plaisant travail sur une b14g 6 glaces de 28, par épisode)

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 28 nov. 2017, 16:52

LamotteBM a écrit :
26 nov. 2017, 17:46
Beau chantier, bravo :P , je n'ai pas encore entamé la restauration d'une cousine…une type A n°3829
Quel type de caisse vas tu remonter :?:
Waouw! Respect! Elle a l'air chouette ta caisse! Une type A! Superbe. J'espère que tu nous feras partager ça. Je t'envie. Et pourtant je suis servi.

jacques33
Messages : 266
Inscription : 25 août 2016, 14:05
Véhicule(s) 10HP : citroen B2

Re: FRANKEN-B2 Ou l'Incertain retour sur l'asphalte d'une presque centenaire

Message par jacques33 » 28 nov. 2017, 16:58

athel a écrit :
26 nov. 2017, 20:03
Beaucoup de choses!!
labise
athel ( en long, lent, mais plaisant travail sur une b14g 6 glaces de 28, par épisode)
Et bien j'accepte le costume qui m'est taillé, pardon, proposé.

Très cher Talon.
Comme je vous l'écrivis hier, j'attends votre accord avant que de publier la réponse officielle et complète que votre très appréciée intervention mérite.
Avant cela permettez que je vous attribue un 19,5/20 pour la Forme. Et un 09,75/20 pour le Fond.
Dans l'attente de vous lire, saluez donc votre canard pour moi!

Lefuneste,
Bon a rien, prêt à tout.

Répondre