La B14 fit son apparition dès la fin de 1926, et bien que la publicité de l'époque la donnait pour une 10 CV, elle n'était, en fait, qu'une 9CV. Cependant Son moteur offrait une plus grande cylindrée : 1359 cc contre 1327 cc à la B2. De plus, sa puissance réelle passait à 22 CV à 2300 tr/mn. Malgré une très grande cadence de sortie, elle fût toujours une voiture de luxe, y compris les deux utilitaires, la B14 de 500 kg de charge et la B15 de 1000 Kg. L'une et l'autre avaient, en effet, une cabine > conduite intérieure > très appréciée des utilisateurs, ce qui ne fut pas sans favoriser les succès des modèles de tourisme. Au printemps suivant, c'est -à dire en 1927, c’est la B14F qui prend le relais de son aînée et qui se voit améliorée dans de nombreux détails. Elle est plus robuste : son moteur monté sur châssis surbaissé est renforcé par le "dudgeonnage " des cylindres, procédé consistant à augmenter la dureté des parois en les comprimables au moyen d'un "dudgeon "appareil semblable à un alésoir extensible dont les arrêtes tranchantes auraient été remplacées par des rouleaux verticaux suffisamment rapprochés. Autres innovation du point de vue sécurité : l'apport d'une servo frein Westinghouse dont les effets ne se faisaient malheureusement pas sentir à faible vitesse. Produite à la cadence de 400 par jour,

     la B14Fetait déjà distribuée par un réseau de 50000 concessionnaires. Pour faire suite à la " Caddy Sport " B2 une variante de la B14F est crée  : La B14Sport comme la célèbre Caddy et les spiders Américains. Elle est dotée  d'une carrosserie bateau et, D'autre part l'augmentation du taux de compression et de nouvelles canalisations d'échappement permettent de dépasser les 100Km/h de vitesse en pointe. Lors du salon de 1927, apparaît la B14G 1928.On la distingue immédiatement des modèles précédents par les formes de ses carrosseries ou l'on remarque le pavillon beaucoup plus arrondi à l'arrière et un nouveau capot avec des ouïes sur toute sa longueur. Pour la première fois, on note l'apport d'un signal stop placé près de la lanterne arrière et qui s'éclaire automatiquement au moment du freinage .Coté moteur, on remarque également quelques améliorations concernant l'équipement : épuration d'air, d'essence et d’huile, l’allumage par un vol tex RB , fonctionnant soit en magnéto H.T. ou bien en liaison avec la batterie , nouveau silencieux d'échappement ,amortisseurs arrière remanies, soupapes plus résistantes. Avec la B14G sort également un nouveau modèle  : une familiale 7 places avec strapontins face à la route, celle-ci s'ajoutant aux 27 modèles de carrosseries existant déjà. Il faut également mentionner la modèle B18 ou B14 luxe crée en principe pour l'extrême orient à grande voie (1m42 ) avec la conduite à droite. Fabriquée à 1200 exemplaires, et comme le marché fut annulé, elle fut équipée d'une carrosserie de tourisme et vendue en France.

Aller au haut